La subordonnée circonstancielle de temps 3ème: Exercices corrigés

La subordonnée circonstancielle de temps 3ème: Exercices corrigés

Exercices 1

EXERCICE 1

Complétez les phrases suivantes par une subordonnée circonstancielle de temps en respectant la consigne donnée.

a) Les habitants du village ont lutté contre l’inondation (antériorité).
b) Nous irons tous faire du ski (postériorité).
c) Le public retenait ses émotions (simultanéité).
d) Mon ami cherchera un appartement (postériorité).
e) Il a ouvert les fenêtres de la maison (simultanéité).

EXERCICE 2
Faites une seule phrase complexe comportant une subordonnée circonstancielle de temps avec les deux phrases syntaxiques proposées. Attention au mode du verbe commandé par le choix du subordonnant.

a) Maxime a fêté l’événement avec tous ses amis. Il a été choisi pour participer aux jeux olympiques
b) Ils se dépêchent de rentrer au port. La tempête se lève.
c) Louise a acheté une belle voiture. Elle a obtenu son permis de conduire.
d) Ma sœur est tombée malade. Elle a mangé des fruits de mer.
e) Les applaudissements éclatèrent dans la salle. La vedette se présenta sur scène.
f) Les souvenirs affluèrent à sa mémoire. Il entra dans sa maison d’enfance.

EXERCICE 3
Dans les passages suivants, soulignez les subordonnées circonstancielles de temps. Justifiez l’emploi des modes des verbes.

a) Quand mon haleine fait trop de buée sur la vitre, en hiver, je bouge de quelques pouces pour
recommencer plus loin alors que j’ai eu le temps depuis longtemps de faire le tour de la vitrine
au complet. (Michel Tremblay)
b) À la clarté de la lune, je trouvai sans peine de quoi rallumer le feu. En attendant qu’il fût bien
en marche, j’allai m’asseoir auprès de la mère. Ses yeux brillaient dans la pénombre. (Gabrielle Roy)
c) Quand le vieux cerf entrouvrait les yeux, son regard encore endormi retrouvait la sérénité du
sous-bois, le silence amical des arbres. Et il refermait les paupières, tandis que son jeune
compagnon, sans oser se remettre sur pied, détendait ses jambes énervées, en soupirant d’impatience et d’ennui. (Maurice Genevoix)

Corrigé

EXERCICE 1
a) Les habitants du village ont lutté contre l’inondation jusqu’à ce que les pompiers arrivent.
b) Nous irons tous faire du ski quand les examens seront finis.
c) Le public retenait ses émotions alors que l’athlète plongeait du tremplin le plus élevé.
d) Mon ami cherchera un appartement lorsqu’il trouvera un travail.
e) Il a ouvert les fenêtres de la maison au moment où les invités sonnaient à la porte.
EXERCICE 2
a) Maxime a fêté l’événement avec tous ses amis lorsqu’il a été choisi pour participer aux jeux
olympiques.
b) Ils se dépêchent de rentrer au port avant que la tempête ne se lève.
c) Louise a acheté une belle voiture quand elle a obtenu son permis de conduire.
d) Ma sœur est tombée malade après qu’elle eut mangé des fruits de mer.
e) Les applaudissements éclatèrent dans la salle dès que la vedette se présenta sur scène.
f) Les souvenirs affluèrent à sa mémoire aussitôt qu’il entra dans sa maison d’enfance.
EXERCICE 3
a) Quand mon haleine fait trop de buée sur la vitre, en hiver, je bouge de quelques pouces pour
recommencer plus loin alors que j’ai eu le temps depuis longtemps de faire le tour de la vitrine
au complet.
Les deux subordonnants, quand, alors que, exigent l’indicatif.
b) À la clarté de la lune, je trouvai sans peine de quoi rallumer le feu. En attendant qu’il fût bien en marche, j’allai m’asseoir auprès de la mère. Ses yeux brillaient dans la pénombre. (Gabrielle Roy)
Le subordonnant en attendant que exige le subjonctif.
c) Quand le vieux cerf entrouvrait les yeux, son regard encore endormi retrouvait la sérénité du sous-bois, le silence amical des arbres. Et il refermait les paupières, tandis que son jeune compagnon, sans oser se remettre sur pied, détendait ses jambes énervées, en soupirant d’impatience et d’ennui. (Maurice Genevoix)
Les subordonnants quand, tandis que exigent l’indicatif.

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

تابعنا على فيسبوك close[x]